prêts aux particuliers : évolution en juillet 2018

 

les crédits habitat les prêts aux particuliers
Prêts aux particuliers en progression

En matière de prêts aux particuliers, Les chiffres de la banque de France affichent une progression en juillet de manière significative.

Progression en % des prêts aux particuliers

En effet, le taux des prêts aux particuliers en mai 2018 se situait en hausse de 5,9%, puis une baisse en juin à 5,8% pour se porter à + 6,10% en juillet ce qui donne un encours global de 1.196 Milliards d’€ tous prêts confondus.

Progression en % des credits habitats

Les credits à l’habitat suivent la même flexion en se terminant en juillet en hausse de + 0,10% .

Néanmoins, les encours de prêts habitat sur une année glissante marque des soubresauts, d’un mois sur l’autre. Pourtant le mois de janvier 2018 se détache très nettement pour chuter en mars 2018. La reprise s’amorce en avril et ne cesse de progresser pour dépasser très légèrement la courbe de juillet 2017.

Progression très soutenue, des prêts aux particuliers

Donc, sans présumer pour l’avenir, nous reproduisons ce que nous qualifions d’année record. Cela veut-il dire que nous tiendrons cette cadence ?

Le mois d’août 2018, est resté soutenu comparé à Août  2017.  Il faut signaler que Août 2017  avait  décroché sérieusement.

Situation des taux d’intérêt de pret habitat

Les taux d’intérêt moyens des prêts habitats nouveaux continuent de de glisser à la baisse d’un mois sur l’autre. Nous relevons en mai 2018 le taux moyen à 1,57%, puis 1,55% en juin, et enfin maintenant à 1,53%, pour les taux fixes et à long terme, ce qui est un nouveau record.

Situation des encours des nouveaux credits habitat

Si nous considérons les montants des nouveaux crédits habitat (en dehors des renégociations), nous remarquons une progression régulière en partant de février 2018,avec 12,5 milliards pour le mois de février, puis mars, avril, mai en évolution autour des 13 milliards.

En revanche le mois de juin passe les 14 milliards d’€, enfin juillet atteint 14,6 milliards d’€, ce qui est une forte progression.

Point sur les prets à la consommation des ménages

Quant à la consommation de mai 2018 à juillet 2018 c’est le statut quo à + 6,90%. La lecture des encours de prêts à la consommation suivent une courbe beaucoup plus régulière sur une année glissante.

Pour ainsi dire la tendance depuis le début de l’année est à la hausse, alors que des informations alarmistes attiraient l’attention sur la baisse significative des mises en chantier d’une part, et la baisse des demandes de permis de construire d’autre part.